Microbiologiste

La microbiologiste étudie les êtres microscopiques comme les bactéries, les virus, les moisissures, les algues, etc. De cette façon, elle observe le fonctionnement de ces micro-organismes ainsi que leurs relations entre eux et avec leur environnement. Après avoir mené des expériences, la microbiologiste doit rédiger des rapports et publier ses résultats. La microbiologie est divisée en plusieurs domaines comme la bactériologie, la virologie, la parasitologie, l’immunologie, etc. De plus, le génie génétique présente de plus en plus une voie d’avenir pour la microbiologiste.

Voici quelques exemples concrets du travail que peut faire une microbiologiste :

  • remplacement des pesticides et autres produits chimiques nuisibles à l’environnement en trouvant des ennemis naturels de certains parasites en agriculture;
  • production de bactéries servant au nettoyage de sites contaminés aux hydrocarbures et aux métaux lourds ou de l’eau dans les systèmes d’épuration d’usines;
  • production de vaccins et d’antibiotiques qui permettent d’enrayer certaines maladies;
  • levures plus efficaces pour la production de pain et la fermentation d’alcool;
  • culture bactérienne pour la production de fromages et de yogourt.

À quoi ressemble son travail?

Les secteurs d’activités couverts par une microbiologiste sont très variés et passent du domaine de la santé à celui de l’industrie pharmaceutique, de l’environnement, de l’industrie alimentaire et de l’enseignement. Ainsi, cette personne est amenée à travailler dans des laboratoires gouvernementaux, des hôpitaux, des centres hospitaliers et universitaires, des centres de recherche, des compagnies de produits cosmétiques, des industries pharmaceutiques et des industries alimentaires. De plus, la plupart des microbiologistes sont appelées à travailler en équipe au sein de leur entreprise.

Pourquoi devenir microbiologiste?

Pour choisir cette profession, il faut d’abord s’intéresser à la biologie, c’est-à-dire à la constitution et au fonctionnement des corps vivants. Par ailleurs, il faut aimer le travail concret avec des instruments de précision. De plus, il est important d’avoir de bonnes aptitudes à travailler en équipe, car le travail à effectuer est souvent trop complexe pour une seule personne. Enfin, il faut être une personne minutieuse et polyvalente et avoir des aptitudes en sciences ainsi qu’une certaine habileté en informatique.

Que faire pour devenir microbiologiste?

Le baccalauréat en microbiologie mène à la profession de microbiologiste. La formation universitaire de premier cycle est d’une durée de trois ans et beaucoup de finissants choisissent de se spécialiser au deuxième cycle.

Description de la formation par établissement

1er cycle

Baccalauréat en microbiologie

2e cycle

Maîtrise en microbiologie

Maîtrise en microbiologie alimentaire

Maîtrise en microbiologie appliquée

Maîtrise en biologie moléculaire/cellulaire

Maîtrise en biophotonique

3e cycle

Doctorat en microbiologie

Doctorat en microbiologie alimentaire

Doctorat en biologie moléculaire/cellulaire

Doctorat en biophotonique

Pour en savoir plus

Classification de la profession selon Emploi Québec (IMT)

2121 – Biologistes et autres scientifiques (description; perspectives; salaire et statistiques)

Association professionnelle

Association des microbiologistes du Québec (AMQ)

Exemples d’employeurs

  • Compagnies de produits alimentaires, chimiques, pharmaceutiques ou biotechniques
  • Établissements de santé
  • Centres de recherche

Liens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s