Ingénieure des mines

Une fois que les ingénieures géologues ont repéré le minerai, l’ingénieure des mines se charge de l’analyser et de l’extraire et cela implique une multitude de responsabilités. Par exemple, elle doit prévoir des frais d’exploitation, élaborer des méthodes d’extraction afin de limiter les pertes, trouver un moyen sain pour l’environnement de disposer des déchets, veiller à la sécurité des mineurs, inspecter les lieux, etc. L’ingénieure des mines peut aussi travailler à l’aménagement d’une mine et de ses installations. Enfin, comme elle est spécialiste du roc, on fait aussi appel à ses services dans la réalisation de grands aménagements comme les métros et les barrages hydroélectriques.

À quoi ressemble son travail?

Les tâches et les responsabilités de l’ingénieure des mines peuvent comprendre toutes les étapes d’un projet, allant de la conception initiale, à la réalisation technique et à la mise en opération de ce projet. Par ailleurs, elle peut travailler autant dans le domaine de la recherche que dans celui de l’enseignement. Faisant habituellement d’une équipe, l’ingénieure des mines peut être amenée à coordonner des groupes d’experts et de spécialistes de tous genres. Finalement, elle doit s’attendre à travailler à forfait, au sein de firmes de génie-conseil, de sociétés de placement, pour des entrepreneurs en construction ou pour des exploitants de grandes carrières.

Pourquoi devenir ingénieure des mines?

Pour choisir cette profession, il faut d’abord aimer travailler en plein air et en régions éloignées. Ensuite, il faut avoir de l’intérêt pour l’environnement et être une personne polyvalente qui a de la facilité à communiquer avec les autres. Le travail d’équipe occupe une place importante dans cette profession, car il y a souvent des projets de groupe auxquels beaucoup de personnes travaillent. Enfin, il faut avoir certaines aptitudes en sciences et en mathématiques, qui sont les disciplines de base dans tous les programmes d’ingénierie.

Que faire pour devenir ingénieure des mines?

Le baccalauréat en génie minier mène à la profession d’ingénieure des mines. La formation universitaire de premier cycle est d’une durée de quatre ans. De plus, la profession est régie par l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Description de la formation par établissement

1er cycle

Baccalauréat en génie des mines

Baccalauréat coopératif en génie des mines et de la métallurgie

Baccalauréat en génie des mines et des matériaux

2e cycle

Maîtrise en génie des mines

Maîtrise en génie minéral

Maîtrise en gestion de l’ingénierie

3e cycle

Doctorat en génie des mines

Doctorat en sciences de l’environnement – secteur mines

Pour en savoir plus

Classification de la profession selon Emploi Québec (IMT)

2143 – Ingénieurs miniers/ingénieures minières (description; perspectives; salaire et statistiques)

Association professionnelle

Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ)

Exemples d’employeurs

  • Firmes d’ingénieurs-conseils
  • Sociétés minières
  • Usines de fabrication et de transformation
  • Instituts de recherche

Liens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s