Ingénieure civile

C’est à l’ingénieure civile que l’on doit nos réseaux routiers et nos édifices publics. Loin de simplement poser l’asphalte sur le sol, elle conçoit ponts, barrages, viaducs, tunnels, bâtiments, aqueducs… Pour chacune de ces structures, cette ingénieure doit faire le calcul de toutes les forces susceptibles d’intervenir et s’assurer qu’elle ne tombera pas en choisissant les matériaux appropriés. Elle veille donc, d’une manière assez concrète, à la sécurité des gens. Elle fait aussi des études d’impact et veille à la protection de l’environnement près des chantiers. Avec l’expérience multidisciplinaire qu’elle acquiert, il n’est pas rare de la voir chargée de projets où elle est responsable de tout et doit veiller à ce que le travail des personnes sous ses ordres soit de qualité. Par ailleurs, cette ingénieure peut choisir diverses spécialisations comme la construction, l’environnement, la géotechnique, l’hydraulique, les structures ou le transport.

À quoi ressemble son travail?

Les tâches de l’ingénieure civile sont très variées. Elles comprennent la réalisation d’études d’avant-projet telles les études d’impact et les études d’ordre économique. Si de telles études confirment la faisabilité du projet, l’ingénieure civile peut réaliser les calculs de conception ou de réfection des ouvrages, gérer l’exécution des travaux et élaborer les programmes d’entretien. On la trouve principalement dans les bureaux de génie-conseil comme conceptrice, dans les entreprises de construction comme gestionnaire des travaux et du personnel, et dans les administrations publiques (municipales, provinciales et fédérales) où elle joue un rôle important en tant que planificatrice et coordonnatrice de projets.

Pourquoi devenir ingénieure civile?

Puisque l’ingénieure civile travaille pour le public, il faut qu’elle ait envie de travailler un peu pour les autres. Il lui faut aussi de l’intérêt pour la construction, les bâtiments, les structures et les moyens techniques permettant de faciliter la vie en société. Par ailleurs, comme pour toutes les ingénieures, elle doit avoir certaines aptitudes en sciences et en mathématiques en plus d’aimer travailler en équipe.

Que faire pour devenir ingénieure civile?

Le baccalauréat en génie civil mène à la profession d’ingénieure civile. La formation universitaire de premier cycle est d’une durée de quatre ans. De plus, la profession est régie par l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Description de la formation par établissement

1er cycle

Baccalauréat en génie civil

2e cycle

Maîtrise en génie civil – profil ingénieur (M. Ing.)

Maîtrise en génie civil – profil recherche (M. Sc.)

Maîtrise modulaire en génie civil

Maîtrise en génie civil et mécanique appliquée

Maîtrise en ingénierie

  • Université du Québec à Chicoutimi (M. Ing. multidisciplinaire : génie mécanique, des matériaux et métallurgique, civil, électrique et informatique; profils : rechercheprofessionnel)

Maîtrise en gestion de l’ingénierie

3e cycle

Doctorat en génie civil

Pour en savoir plus

Classification de la profession selon Emploi Québec (IMT)

2131 – Ingénieurs civils/ingénieures civiles (description; perspectives; salaire et statistiques)

Association professionnelle

Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ)

Exemples d’employeurs

  • Firmes d’ingénieurs-conseils
  • Fonction publique
  • Municipalités
  • Entreprises de construction

Liens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s