Ingénieure agricole

L’ingénieure agricole s’occupe d’apporter des solutions à des problèmes liés à l’exploitation agricole. Parmi ces problèmes, on peut nommer le drainage des sols, l’automatisation des procédés agricoles, la protection de l’environnement en zone rurale, la transformation et la conservation des produits alimentaires, la gestion des sols et des déchets animaux, etc. Évidemment, un de ses rôles consiste à accroître le rendement des productions agricoles, mais il est complexe, car elle doit également penser à protéger l’environnement. C’est pourquoi cette ingénieure étudie l’efficacité des pesticides, ce qui requiert une bonne base en biologie, et tente d’améliorer les outils agricoles. Elle peut aussi s’occuper de l’entretien et de la fabrication de bâtiments de ferme, de même que des machines et des outils agricoles.

À quoi ressemble son travail?

Les tâches et les responsabilités de l’ingénieure agricole peuvent comprendre toutes les étapes d’un projet, allant de la conception initiale à la réalisation technique et à la mise en opération de ce projet. Par ailleurs, elle peut travailler autant dans le domaine de la recherche que dans celui de l’enseignement. De plus, l’ingénieure agricole travaille autant à l’extérieur qu’à l’intérieur, ce qui diversifie encore plus son travail. Faisant habituellement partie d’une équipe, cette ingénieure est presque toujours employée par les ministères provinciaux et fédéraux où elle est conseillère auprès des producteurs.

Pourquoi devenir ingénieure agricole?

Pour choisir cette profession, il faut d’abord vouloir travailler en milieu rural. De plus, il faut être une personne polyvalente ayant de la facilité à communiquer avec les autres. Le travail d’équipe occupe une place importante dans ce travail, car il arrive souvent qu’on doive se joindre à une équipe multidisciplinaire. Enfin, il faut avoir certaines aptitudes en sciences et en mathématiques puisque ces disciplines sont à la base de tous les programmes d’ingénierie.

Que faire pour devenir ingénieure agricole?

Les baccalauréats en génie agricole et en génie agroenvironnemental (anciennement génie rural) mènent à la profession d’ingénieure agricole. La formation universitaire de premier cycle est d’une durée de quatre ans. De plus, la profession est régie par l’Ordre des ingénieurs du Québec ainsi que l’Ordre des agronomes du Québec.

Description de la formation par établissement

1er cycle

Baccalauréat en génie agricole

  • Université McGill (baccalauréat en génie des bioressources – agronomie professionnelle)

Baccalauréat en génie agroenvironnemental (génie rural)

2e cycle

Maîtrise en sciences animales

Maîtrise en gestion de l’ingénierie

3e cycle

Doctorat en sciences animales

Doctorat en ingénierie

Pour en savoir plus

Classification de la profession selon Emploi Québec (IMT)

2148 – Autres ingénieurs/ingénieures, n.c.a. (description; perspectives; salaire et statistiques)

Association professionnelle

Exemples d’employeurs

  • Firmes d’ingénieurs-conseils
  • Entreprises de production agricole
  • Instituts de recherche
  • Organismes publics et parapublics

Liens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s