Économiste

L’économiste analyse les politiques économiques et des données qu’elle récolte. Elle conçoit des modèles afin d’analyser, d’expliquer et de prévoir des phénomènes et des tendances économiques et afin de résoudre des problématiques économiques et commerciales. Ces problématiques peuvent mener l’économiste à offrir des conseils dans différents domaines (p. ex. : finance, fiscalité, politique économique, commerce international, marchés spécifiques et marché du travail).

À quoi ressemble son travail?

Les tâches de l’économiste couvrent un large éventail de domaines. Dans le domaine de la consommation, elle surveille les échanges internationaux de biens et de services et prévoit la production en fonction de la conjoncture économique de l’industrie. Du côté des finances, elle analyse les tendances dans les revenus, les dépenses, les taux d’intérêt, le taux de change, le crédit et les politiques monétaires et fiscales. Elle s’intéresse également au fonctionnement des institutions financières. Du côté des industries, elle identifie les principaux facteurs de croissance économique et procède à des études de marché locales, régionales et internationales. Elle prévoit aussi la consommation des ressources renouvelables et non renouvelables. Ces données lui permettent de fournir des conseils, de résoudre des problèmes spécifiques et d’élaborer des stratégies d’affaire pour des entreprises qui font appel à elle, tout en tenant compte des méthodes de financement, des coûts et techniques de production ainsi que du marché. Au niveau du marché de l’emploi, elle dresse la liste des facteurs pouvant influencer la participation à la population active, les conditions de travail et le taux de chômage.

Pourquoi devenir économiste?

Pour choisir cette profession, il faut aimer travailler avec les chiffres et être stimulée par l’évolution constante de l’activité économique mondiale, par la politique et par les problématiques sociales ayant des répercussions économiques. Une carrière d’économiste implique de récolter des données, les analyser, en tirer des conclusions afin de porter des conseils et émettre des recommandations. Il faut donc aimer synthétiser l’information, la vulgariser, communiquer et informer les acteurs des milieux économiques. Il faut alors être à la fois douée en sciences sociales et en mathématiques.

Que faire pour devenir économiste?

Le baccalauréat en économie mène à la profession d’économiste. La formation universitaire de premier cycle est d’une durée de trois ans. Cependant, une maîtrise est souvent exigée.

Description de la formation par établissement

1er cycle

Baccalauréat en économie

Baccalauréat en économie et mathématiques

Baccalauréat intégré en économie et politique

2e cycle

Maîtrise en économie

Maîtrise en finance mathématique et computationnelle

3e cycle

Doctorat en économie

Pour en savoir plus

Classification de la profession selon Emploi Québec (IMT)

4162 – Économistes, recherchistes et analystes des politiques économiques (description; perspectives; salaire et statistiques)

Association professionnelle

Association des économistes québécois

Exemples d’employeurs

  • Institutions financières
  • Firmes de consultants
  • Ministères et organismes gouvernementaux
  • Syndicats

Liens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s