Guide d’études, trucs et astuces

Semaines d’examen, de lecture et d’études, l’époque des semaines de relâche est révolue! Comme la préparation aux examens n’est pas de tout repos et que le succès des étudiantes en STIM nous tient à cœur, F-STIM a pensé vous rappeler quelques conseils afin, espérons-le, de vous simplifier un peu la vie.

Pour plusieurs, étudier n’est pas sorcier. Il faut lire, mettre en pratique, résoudre des problèmes et relire. Cependant, les exigences universitaires, notamment dans les programmes liés aux STIM, peuvent demander un peu plus de stratégie. Vous avez sûrement déjà lu ou entendu chacun de ces conseils, mais il ne faut pas s’attendre à une formule magique, seulement à une recette gagnante, et la voici :

Organisez votre temps

  • Utilisez votre agenda
Établissez un calendrier contenant les dates de vos examens, de vos remises de travaux ainsi que les dates où vous avez pris des engagements, qu’ils soient scolaires, professionnels ou personnels. Réservez-vous des plages horaire spécifiques pour faire vos lectures et pour étudier, et spécifiez quelle matière sera couverte lors de cette période. Vous serez alors certaines de ne rien échapper. Cela vous permet également de vous réserver du temps pour vos loisirs, vos amies et amis, votre détente ou simplement pour vos corvées.

  • Faites des listes de choses à faire
À conserver près de votre agenda, ces listes vous permettent de ne rien oublier et surtout, de vous alléger l’esprit.
  • Prenez-vous d’avance
Évitez de tout faire à la dernière minute. C’est une tendance naturelle chez plusieurs. Ce truc semble simple, mais il est difficile à respecter. Comme le dit la tortue : « Rien ne sert de courir, il faut partir à point ».

Entre les cours…

  • Résumez et annotez vos lectures
Ceci améliorera votre concentration et vous permettra d’y revenir plus facilement. Surlignez, annotez en marge et ajoutez des « post-it » : tous les trucs sont bons pour faire ressortir les éléments importants de votre texte ou encore les éléments clés qui vous permettent de mieux comprendre la matière.
  • Mettez vos connaissances en pratique
Pour bien maîtriser la matière enseignée, rien de plus efficace que la mise en pratique. Utilisez à bon escient tous les exercices qui vous sont disponibles!
  • Révisez vos notes de cours et vos résumés de lecture
Rafraîchissez-vous la mémoire avant un cours et assurez-vous que vos notes sont compréhensibles. Faites-vous des tableaux, des graphiques ou des dessins pour organiser l’information de façon à ce qu’elle ait plus de sens pour vous et qu’elle soit plus facile à mémoriser. Si quelque chose ne semble pas clair, c’est le bon moment de le repérer et d’aller poser des questions ou d’approfondir vos lectures.
  • Posez des questions
N’hésitez pas à poser des questions ou à rechercher du soutien de la part de votre professeur(e). Les périodes de consultation peuvent malheureusement être sous-estimées. Si vous ne comprenez pas quelque chose, éviter la cohue juste avant l’examen.
  • Prenez du temps
Plus vous mettez du temps entre les cours pour lire et relire la matière du cours, plus il sera facile d’étudier avant l’examen, car en fait, l’étude s’effectue à long terme.
  • Profitez des périodes de consultation d’examens et de travaux
Si vous voulez améliorer votre performance, il faut utiliser tous les indices disponibles afin de repérer ce qui vous fait défaut.

Pendant les cours…

  • Prenez des notes
Tout le processus de prise de notes favorise la concentration et force votre cerveau à traiter une première fois l’information. Cela facilite alors votre mémorisation à plus long terme.
  • Prenez des notes claires
Prenez des notes détaillées pendant les cours (et organisez-les pour faciliter votre relecture; comme si elles devaient être comprises par quelqu’un par la suite). Surlignez les mots-clés ou les concepts-clés afin de les identifier plus rapidement dans vos notes.
  • Prenez des notes pertinentes
Repérer l’essentiel du superflu. Il ne faut pas écrire un verbatim de votre cours, mais les idées qui y sont enseignées. Pour gagner du temps, utilisez des abréviations claires et personnalisées (p. ex. : bcp. (beaucoup), p|r (par rapport), Ø (pas, aucun), Sx (symptôme), etc.). Aussi, pour les examens à livre ouvert, mettez-vous des « post-it » pour marquer les pages par sujet. Il vous sera plus facile d’y revenir et vous sauverez un temps précieux au moment de l’examen.
  • Évitez les distractions
De grâce, laissez de côté votre cellulaire, votre accès à facebook, et toute autre forme de distraction. Si le fait de prendre des notes sur un ordinateur vous distrait, revenez aux bons vieux papiers et crayons. De plus, attendez les pauses pour discuter.
  • Tentez d’écouter par intérêt
Écoutez pour apprendre et pour comprendre, pas parce que vous y êtes obligées. Plus l’étudiante gravit les niveaux scolaires, plus le contenu de ses cours se rapprochent de ses choix de carrière et devraient, en principe, soit être liés à ses intérêts, soit être déterminants sur sa compétence de future professionnelle. Dans cette perspective, essayer d’aimer et de maîtriser ce que l’on vous enseigne, afin de ne pas simplement l’oublier une fois la session passée. Il est aussi probable que la compréhension de cette matière accélère votre compréhension d’autres cours de sessions ultérieures.
  • Restez alertes aux perches que vous tend le ou la professeur(e)
Il arrive que votre professeur(e) utilise des mots tels que « il est très important de comprendre que… » ou « il est important de retenir… » ou une panoplie d’expressions similaires. De façon générale, c’est un bon indice pour y porter une attention particulière lors de votre étude. Ce genre d’indication peut également se manifester de façon non-verbale.

Pour étudier…

  • Étudiez dans un milieu propice à la concentration
Pour étudier, choisissez un milieu calme. Vous pouvez écouter de la musique neutre, comme du classique, ou encore laisser un bruit de fond qui annule les petits bruits distrayants (sons de nature, d’eau ou simplement la ventilation). Adoptez une posture confortable et assurez-vous que l’éclairage ne fatigue pas vos yeux à la longue. Enfin, travaillez sur une surface de travail qui minimise la présence de distractions.
  • Notez vos préoccupations
Si certaines idées vous viennent en tête et que vous ne voulez pas les oublier, notez-les. Notez également toute autre pensée qui vous trotte en tête afin d’y revenir seulement plus tard et pouvoir vous concentrer pleinement à la tâche.
  • Donnez-vous des trucs pour retenir des informations par cœur
Pensez à des acronymes ou des phrases qui restent en tête, comme « Mon Vieux Tu M’as Jeté Sur Une Nouvelle Planète » (qui sert à retenir le nom des planètes et leur ordre – en plus de Pluton!). Si vous êtes plus de type visuel, vous pouvez associer les différentes informations à des images, ou à des parties d’images qui forment un ensemble.
  • Étudiez en groupe
Étudier avec vos pairs est non seulement motivant, mais cela vous donne l’opportunité de reformuler ce que vous avez appris en l’expliquant aux autres. Cela vous permet aussi de vous poser mutuellement des questions, ce qui permet alors de couvrir de la matière que vous auriez peut-être oubliée ou que vous n’auriez pas notée.
  • Prenez des pauses régulièrement
Il est important de prendre des pauses régulièrement et de vous aérer l’esprit : des pauses d’environ 10 minutes après 50 minutes d’étude. Cela facilitera grandement votre efficacité à la tâche.
  • Étudiez en plusieurs séances
Comme la répétition favorise la rétention de l’information, il est important d’étudier la même matière en plusieurs séances d’études. Planifier plusieurs séances d’études demande alors de bien gérer son temps et de s’y prendre d’avance.

Pendant les examens…

  • Gérez votre stress
Pour plusieurs, le stress lors des examens constitue un obstacle significatif à la performance. Il est alors important de demeurer positive et de pratiquer différentes méthodes pour bien gérer votre stress.
  • Lisez attentivement les questions
La première étape pour fournir la bonne réponse est de bien comprendre la question. Au besoin, soulignez les mots-clés de la question.
  • Gérez votre temps
S’il vous arrive de manquer de temps lors de vos examens, il est important d’apprendre à bien le gérer. Lisez une fois les questions, répondez à celles dont vous avez spontanément la réponse et revenez par la suite à celles qui prennent plus de temps. Priorisez celles qui valent plus de points et assurez-vous d’écrire au moins une réponse à toutes les questions. Si vous n’êtes pas certaines de votre réponse, entourez le numéro de la question pour y revenir avec le temps qui vous reste à la fin.
  • Relisez-vous
Gardez-vous du temps pour relire non seulement vos réponses, mais aussi les questions. Vous pourriez les avoir compris différemment lors de votre première lecture.
  • Mettez toutes les conditions gagnantes de votre côté
Maintenir sa concentration pendant plusieurs heures peut être un défi en soi. Différents éléments peuvent vous aider, tels que le fait de vous apporter des bouchons pour les oreilles afin de réduire le bruit environnant ou de vous apporter de l’eau pour demeurer hydratée et vous rafraîchir un peu.

Gardez une bonne hygiène de vie : prenez soin de vous!

  • Dormez bien, mangez bien
Le premier outil qui sert à bien étudier et à performer en examen est votre cerveau. C’est pourquoi il est essentiel qu’il fonctionne de façon optimale. Pour ce faire, il n’est pas envisageable de substituer les heures de sommeil par du café. Vous devez alors dormir des nuits complètes et manger de façon saine. Prendre du café et manger des plats instantanés peuvent sembler vous faire gagner du temps, mais si cela vous change en « zombie », vous serez nettement moins efficace!
  • Gardez du temps pour vous et votre vie personnelle
Gardez-vous du temps pour la détente, les loisirs et les relations. Être aux études ne devrait pas faire de votre vie un enfer. Évitez donc de vous brûler à la tâche. Soyez parcimonieuse dans la gestion de votre temps, faites preuve d’équilibre. Idéalement, gardez-vous une journée par semaine et une heure par jour de libre.
  • Adoptez une attitude constructive face aux difficultés et aux échecs
Soyez fières de vos réussites et demeurez constructive face aux échecs. Ne vous laissez pas abattre devant les difficultés. Tentez plutôt d’apprendre de vos erreurs. Dans cette optique, réfléchissez aux principales sources qui vous nuisent lors de vos examens (erreurs d’inattention, mauvaise compréhension des consignes, manque de temps, etc.) et trouvez activement des trucs ou des solutions pour les éliminer.

Pour conclure…

Malgré tout, il peut arriver qu’en suivant tous ces trucs, vous éprouviez des difficultés dans votre étude ou dans vos examens. Si c’est votre cas, n’hésitez surtout pas à aller demander de l’aide personnalisée et à creuser jusqu’à la source de votre problème. Il ne faut pas rester seule avec vos difficultés; une foule de ressources et de personnes sont disponibles pour vous aider!

Pour en savoir plus…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s