Journée internationale de la fille et journée d’Ada Lovelace

Plusieurs peuvent se dire que la situation des femmes en STIM n’est pas si problématique, qu’elle est en amélioration croissante et que l’heure de la conscientisation sur l’égalité homme-femme dans ces domaines est révolue. Néanmoins, les articles que nous vous avons proposés jusqu’ici indiquent que la problématique est encore bien présente, et ce, à plusieurs égards. C’est pourquoi il importe de se remémorer d’où nous sommes parties et où nous en sommes afin de nous souvenir que les efforts et les progrès qui en découlent ne doivent pas ralentir si nous voulons changer le monde, car il est long et difficile à changer.

Samedi dernier, le 11 octobre, se célébrait la journée internationale de la fille. Proclamée par l’ONU en 2012 (et proposée par le Canada!), cette journée a pour objectif d’encourager l’amélioration des perspectives d’avenir des filles et de sensibiliser le monde aux inégalités dont souffrent encore les femmes aujourd’hui, notamment par rapport à l’accès à l’éducation, à la violence, à la discrimination, à l’accès aux soins de santé, à la nutrition et au mariage forcé. Chaque année, la commémoration arbore un thème. En 2012, il s’agissait de l’abolition du mariage forcé, en 2013, l’innovation pour l’éducation des filles, et cette année, le thème touche la valorisation des adolescentes en contrant le cycle de la violence (« empowering adolescent girls : ending the cycle of violence »). L’ONU a mis sur pied un programme international nommé « Parce que je suis une fille » visant à récolter des fonds pour mobiliser les gens et les ressources pour lutter pour ces causes, plus particulièrement dans les pays en développement.

Pour ce qui est de la réalité des femmes en sciences, elle se trouve plus particulièrement touchée lorsqu’il s’agit d’égalités d’accès à l’éducation et de discrimination. D’une part, on retrouve nettement moins d’étudiantes en STIM que d’étudiants (voir nos articles sur les inscriptions universitaires et sur la persévérance des étudiantes en STIM). D’autre part, les jeunes professionnelles sont confrontées à différentes formes de discrimination, limitant leur succès sur le marché du travail (p. ex. : le plafond de verre). Dans cette perspective, une autre journée a également été inaugurée, la journée en l’honneur d’Ada Lovelace, célébrée à la mi-octobre, s’étant tenu mardi dernier le 14 octobre. Ada Lovelace était une mathématicienne anglaise du XIXe siècle, à qui on attribue le titre de première programmeur-programmeuse d’ordinateurs, car elle aurait écrit le premier algorithme destiné à l’utilisation d’une machine. Cette journée vise donc à rendre hommage aux femmes qui se sont illustrées en sciences afin d’inspirer les jeunes femmes d’aujourd’hui.

À l’heure actuelle, 31 millions de filles n’ont pas accès à l’école, et sur les 28 millions d’enfants qui risquent de ne jamais avoir accès à l’éducation, 18 millions sont des filles (plus de 60%; UNESCO, 2013). De plus, les filles sont de moins en moins nombreuses en proportion à mesure qu’elles progressent dans les niveaux de scolarité. Si les filles n’ont pas accès à l’école ou à l’éducation supérieure, comment participeront-elles aux STIM? Ainsi, qu’elles s’illustrent mondialement ou non, toutes les femmes en STIM, encore peu nombreuses, demeurent la manifestation des progrès sociaux en matière d’accès à l’éducation et d’égalité des perspectives d’avenir. Profitons donc cette semaine spéciale pour saluer ces femmes de tête, sans qui les sciences ne seraient pas les mêmes.

Dans cet ordre d’idées, connaissez-vous des initiatives qui visent à améliorer l’égalité d’accès à l’éducation?


Pour en savoir plus…

Pour suivre la journée de la fille sur twitter : #IDG2014

Parce que je suis une fille (site d’un mouvement mondial pour mettre fin à l’inégalité des sexes, promouvoir les droits des filles et sortir des millions de filles – et tous ceux qui les entourent – de la pauvreté.)

Twitter chat as it happened: ‘How can we get girls into STEM? (article de Parke, P. pour CNNTech, 2014)

Site Internet du sommet sur la journée de la fille (Day of the Girl Summit)

La scolarisation de millions d’enfants mise en péril par les réductions de l’aide (Bulletin d’information de l’Institut de statistique de l’UNESCO)

3 réflexions sur “Journée internationale de la fille et journée d’Ada Lovelace

  1. Comme quoi, nous avons encore du chemin à faire! Mais c’est justement en en parlant et en échangeant qu’on peut trouver des solutions. On a besoin de connaître les réalités de chacune pour mieux traduire la réalité « terrain » en actions concrètes! J’ai lu un article dans l’actualité récemment qui faisait bien réfléchir à certains stéréotypes très véhiculés: http://www.lactualite.com/societe/comment-rendre-les-filles-bonnes-en-maths-et-les-garcons-sensibles/

  2. Effectivement Val, cet article est très intéressant! Cela montre à quel point ce que les autres pensent autour de nous peut influencer nos comportements, nos choix et notre performance. Cela me fait penser aux différentes études qui ont porté sur l’influence de la perception des enseignants à l’égard des capacités en mathématiques de leurs élèves sur leurs capacités réelles. En voici un exemple : http://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/01443410.2014.915927

  3. En fait au secondaire 5, j’avais un prof de math qui me disait toujours que j’étais pas bonne en math, chaque fois que je posais une question, il me répondait: on sait bien toi, t’es pas bonne en math. Du coup, ça a complètement miné ma confiance et j’ai pratiquement redoublé mon année puis j’ai abandonné mon premier cours de math au cégep. J’ai ré-apprivoisé les math petit à petit et aujourd’hui je travaille en modélisation et j’utilise des math tous les jours ;0) J’étais trop contente quand j’ai eu l’occasion de revoir ce professeur et de leur dire que grâce à des enseignants qui ont cru en moi, j’ai regagné ma confiance et de lui dire ce que la « fille pas bonne en math » fait aujourd’hui ;0)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s