Le mouvement HeForShe

Le 20 septembre 2014, à titre de nouvelle ambassadrice pour les droits des femmes aux Nations Unies, Emma Watson, actrice connue pour son rôle d’Hermione dans la série de films Harry Potter, a appelé les hommes à soutenir la cause pour l’égalité homme-femme en lançant le mouvement HeForShe. Son discours a déplacé beaucoup d’air…et de données! Comme ce mouvement touche également la situation des femmes en sciences, F-STIM s’y est intéressée.

Plusieurs qualifient ce discours d’inspirant, non seulement en raison du charisme de la jeune femme, mais surtout en raison des idées qui sont menées de l’avant. D’abord, le mouvement HeForShe, tel que son nom l’indique (He for she; Il pour Elle), cible particulièrement les hommes, car on y avance que la problématique de l’inégalité entre les sexes touche tout le monde. D’une part, les hommes doivent se préoccuper que leurs mères, femmes, filles et amies puissent jouir de conditions égales. D’autre part, la problématique des stéréotypes sexuels touche autant les femmes que les hommes. Moins dénoncé, il n’est pas rare que le stéréotype du « vrai homme » ressurgisse. Cela réfère notamment à l’image de l’homme fort, qui n’est pas influencé par ses émotions. De part et d’autre, ces stéréotypes qui accentuent les différences entre les hommes et les femmes sont renforcés. C’est donc sous cet angle que le mouvement HeForShe cherche à mobiliser les hommes.

La seconde idée mise en avant plan est le fait qu’il est problématique que le féminisme soit souvent perçu de façon péjorative et que plusieurs femmes soient gênées de s’affirmer comme telles. Cathy Young a publié une critique à l’égard du mouvement HeForShe dans le magazine Time. Elle explique que malheureusement, bien que le mouvement prône l’égalité entre les sexes et non seulement de meilleures conditions pour les femmes, les problèmes qui y sont dénoncés ne concernent que la réalité des femmes. Elle dénonce également que le mouvement féministe actuel ignore trop souvent les biais sexistes à l’égard des hommes et que parfois, il y aurait contribué.

Nous ne souhaitons pas prendre position dans le débat, mais surtout susciter la réflexion sur cet enjeu d’actualité et connaître votre opinion à ce sujet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s